Breaking News
Home / Jésus est Musulman / La Bible / Les Citations des Pères de l’Église de la Bible Prouvent son Authenticité?

Les Citations des Pères de l’Église de la Bible Prouvent son Authenticité?

Une évidence commune utilisée pour prouver l’authenticité du Nouveau Testament est les citations des anciens pères de l’Église. C’est qu’on trouve que les pères de l’Église vivant dans le 2e et 3e siècle citèrent quelques versets existant dans les quatre évangiles et dans les autres livres de la Bible. Mais en examinant ces citations, on trouve que les premiers pères de l’Église qui citèrent des extensifs versets dans la Bible son Irénée (mort à 202 av J-C) et Tertullien (mort à 225 av J-C). Mais on ne trouve que peu des versets cités par les anciens pères comme Ignace ou Polycarpe ou Justin Martyr. Peut-être Justin Martyr cita largement à partir de l’Ancien Testament, mais ses citations du Nouveau Testament sont très peu. De plus, une grande portion de ces citations n’était pas littérale, mais ils juste citèrent le sens. Ça met la possibilité qu’il y avait une source commune dont les auteurs des évangiles en copièrent, mais ça ne signifie pas que les quatre évangiles existaient à ce temps avec la forme vue aujourd’hui.

Les peres de l'eglise preuvent la Bible

Les Hérésies des Anciens Pères de l’Église

Par ailleurs, beaucoup des anciens pères de l’église adoptèrent des avis et des idées qui ne vont pas avec la foi Chrétienne ou avec les évangiles. Ça signifie qu’il y avait des développement dans la foi Chrétienne par l’entremise de cette époque. Ça pose une question importante concernant le développement  des évangiles eux-mêmes. Voyons quelques avis de ces pères:

Papias d’Hiérapolis (mort à 155 av J-C)

Papias était une source utilisée par les Chrétiens pour prouver l’authenticité de l’évangile de Matthieu. Mais ses citations prouvent qu’il ne sait pas l’évangile actuelle selon Mattieu. Il a une narration intéressante à propos de la mort de Judas, qu’il est devenu tellement enflé qu’il ne pouvait plus passer là où une charrette passait aisément et qui finit écrasé par ladite charrette en répandant ses boyaux dans la rue. C’est contre la narration de l’évangile selon Matthieu:

Matthieu 27:5 Judas jeta les pièces d’argent dans le temple, se retira et alla se pendre.

De plus, Papias dit que Matthieu réunit donc en langue hébraïque les logia (de Jésus) et chacun les interpréta comme il en était capable. Comment dire que l’évangile actuelle de Matthieu soit l’évangile signifiée ici?

Irénée de Lyon (mort à 202 ap. J-C)

Irénée dit que Jésus avait environ 50 ans, c’est contre les enseignements des Chrétiens qui disent que Jésus est mort à trente-trois ans. Il dit:

Il n’est pas jusqu’aux Juifs disputant alors avec le Seigneur Jésus-Christ qui n’aient clairement indiqué la même chose. Quand en effet le Seigneur leur dit : « Abraham, votre père, a exulté à la pensée de voir mon jour ; il l’a vu, et il s’est réjoui », ils lui répondent : « Tu n’as pas encore cinquante ans, et tu as vu Abraham ? » Une telle parole s’adresse normalement à un homme qui a dépassé déjà la quarantaine et qui, sans avoir encore atteint la cinquantaine, n’en est cependant plus très loin. (Source ici)

Tertullien (mort à 225 ap. J-C)

Tertullien, le premier père de l’Église utilisant la terme «trinité», était un suivant de Montanus, un hérétique célébre.

Montanus se présenta donc comme l’organe du Paraclet. Il ne prétendait pas être le Paraclet lui-même, mais un médium humain en extase prophétique…il fut soutenu par le théologien latin Tertullien. (source ici)

Tertullien dit:

« À cette époque, en effet, l’évêque de Rome reconnaissait désormais les prophéties de Montan, Prisca et Maximilla et par suite de cette reconnaissance accordait la paix aux églises d’Asie et de Phrygie. Mais lui, ayant fait de faux rapports sur ces prophètes et sur leurs églises et invoquant les décisions de ses prédécesseurs, le contraignit à révoquer les lettres de paix déjà signées et à revenir sur son dessein de recevoir les charismes. Ainsi Praxéas s’entremit-il à Rome pour deux besognes du diable : il chassa la prophétie [le montanisme] et implanta l’hérésie [le subordinatianisme], il mit le Paraclet en fuite et le Père en croix. » (Source ici)

Comment dépendre de l’un qui a soutenu un hérétique pour prouver la Bible et la croyance Chrétienne?

Origène: (mort à 253 ap. J-C)

Bien qu’il soit une source principale utilisée par les Chrétiens comme un ancien père de l’église. Origène adopta beaucoup des avis hérétiques comme la pré-existence de l’âme et  l’apocatastase. La querelle sur Origène conduisit dès l’an 400 dans un concile national convoqué par l’évêque d’Alexandrie, Théophile d’Alexandrie, à la condamnation de l’origénisme. Théodore d’Alexandrie écrivit au pape Anthanase afin de lui transmettre les difficultés sur Origène, ce qui contribuera à la condamnation de la doctrine d’Origène13.

Par la suite, ces thèses furent à nouveau condamnées, sous Justinien, au synode de Constantinople de 543, puis au concile de Constantinople II de 553, en particulier, on l’accusait d’avoir soutenu la croyance en la réincarnation et la pré-existence de l’âme avant la naissance.

Conclusion

Les anciens pères de l’église ne peuvent pas être une évidence prouvant que les quatre évangiles sont les évangiles authentiques des disciples de Jésus car leurs citations n’eurent pas beaucoup dans les premiers 100 ans après Jésus et parce que ces pères adoptèrent des avis hérétiques. Ces sont des exemples prouvant que la croyance Chrétienne n’était pas établie pendant cette époque. Ça signifie qu’on ne peut pas dépendre de ces pères pour prouver que les évangiles sont authentiques. Comment utiliser des hérétiques ayant des idées contre l’évangile et contre la croyance Chrétienne comme une preuve de l’évangile et de la croyance Chrétienne? Quelle est la difference entre eux et ceux qui suivent des autres hérésies et des autres évangiles?

Follow me onFacebooktwittergoogle_plusyoutubetumblrinstagrammailby feather
Share onFacebooktwittergoogle_plusredditpinterestlinkedintumblrmailby feather